Vous consultez : La maison bois

CONSEILS TECHNIQUES

La maison bois est une structure légère mais solide qui s’adapte à tous les terrains.

Construire écologique c’est bâtir sa maison avec des techniques et des équipements qui respectent la planète et permettent à l’individu de vivre dans un environnement sain et agréable.

 

LE BOIS

Energie renouvelable par excellence, neutre sur le plan des émissions de gaz à effet de serre (même brulé, il ne rejette que le CO2 qu’il avait préalablement absorbé). Il est indéniablement plus écologique que le béton ou la brique.

 

LA MAISON BOIS

La maison bois s’impose comme la construction de l’avenir.

Elle présente une structure légère mais solide qui s’adapte à tous les terrains et nécessite des travaux de fondations moins importants.
La maison bois est également plus rapide à mettre en œuvre et ne crée pas de déchets polluants. De plus, par sa conception et son système d’assemblage, elle est naturellement antisismique. Elle ne demande pas de temps de séchage, et ne présente pas d’humidité résiduelle tel qu’on peut le rencontrer sur le maçonné, ce qui permet de l’habiter dans de bonnes conditions de confort et de chaleur.

Les maisons en bois sont très isolantes :

Depuis le 1er janvier 2013 il est nécessaire de respecter la RT2012, très exigeante sur le plan de la consommation énergétique.
En effet, le bois est l’un des matériaux les plus isolants sur le marché, et construire une maison en bois est de ce fait devenu très adapté aux nouvelles exigences légales de construction.
Dans une maison en bois, la température reste agréable tout au long de l’année : rafraîchissante l’été, chaleureuse l’hiver.

 

UNE MAISON SAINE

Le bois massif à la qualité de filtrer et purifier l’air. Il équilibre les écarts de température et maintient l’humidité de l’air au niveau optimal en retenant les éventuels excédents d’humidité. Inversement, le bois massif relâche cette humidité lorsque l’air intérieur s’assèche à l’excès.
Les pires ennemis de nos voies respiratoires – moisissures, acariens, bactéries et virus – ne se plaisent pas dans une maison en bois massif car leur propagation est empêchée par un taux d’humidité de l’air optimal.

 

RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT

De tous les matériaux de construction de notre époque, le bois est certainement le plus respectueux de l’environnement.

 

LES MAISONS BOIS SONT BELLES ET ORIGINALES

Le bois est matériau léger et malléable, connu pour permettre toutes les audaces architecturales en termes de formes. Qu’il s’agisse de maison à ossature-bois, ou encore de maison en madrier, de maison en bois massif ou en construction mixte (bois-ciment, bois-acier).

Le bois est un matériau noble, facilement modulable, est largement plébiscité par les Architectes et les particuliers pour des projets très originaux. De plus, sa facilité d’intégration dans son environnement, surtout pour les environnements verts et boisés, est aussi un avantage considérable sur le plan esthétique des projets.
Enfin, les maisons en bois savent s’adapter à tous les styles et les envies, de l’ultra contemporain, au sobre, en passant par le traditionnel.

 

VIVRE DANS UNE MAISON BOIS

Dans une maison bois, la sensation de bien-être découle de la qualité de l’isolation thermique, d’une isolation phonique performante et d’une hygrométrie naturellement bien régulée. Le bois est effectivement peu conducteur, ce qui supprime les ponts thermiques et favorise les économies de chauffage (env. 40%).
Les murs en bois (madriers ou rondins) protègent bien des bruits extérieurs et facilitent les échanges hygrométriques si bien que l’air n’est jamais trop humide ou trop sec.

 

PRINCIPES CONSTRUCTIFS DES MAISONS EN BOIS

Le bois offre quatre grands principes constructifs, ayant chacun leurs avantages pour s’adapter au mieux à tous types de projets.

 

LA MAISON À OSSATURE EN BOIS (M.O.B)

 

La construction en ossature bois est de loin la plus répandue en France aujourd’hui et depuis une trentaine d’années. Elle représente environ 80% de la construction bois. Ce système constructif a démocratisé « la maison bois ».

Il s’agit d’assembler des montants et traverses en bois massif (souvent épicéa ou douglas), contre-vantés par un panneau rigide (aggloméré, osb, fibre de bois, gypse…). Les cadres sont standardisés, d’une largeur de 45 ou 60 cm. On remplit ces cadres par l’intérieur avec un isolant semi-rigide, le plus souvent de la laine minérale. La laine de bois est bien sûr, beaucoup plus adaptée et performante. On pourra croiser la laine de bois en 2 ou 3 couches jusqu’à obtenir un R (Résistance thermique) de 8 qui correspond à une performance d’isolation passive. On installera ensuite, côté intérieur un pare-vapeur ou frein-vapeur puis on habillera en plaque de plâtre, fermacell ou encore lambris.

Pour la finition extérieure, on pourra installer tous types de finitions. On pense souvent que le bardage bois, en mélèze ou douglas, est la seule finition adaptée. En réalité on peut poser tous types de revêtements tels que fibres ciment, pvc, bois composites, bardages métal, … On pourra même enduire des panneaux de laine de bois rigides. Ce procédé est souvent appliqué en Allemagne où le bardage bois est plutôt rare sur les maisons ossatures bois.

LES AVANTAGES :

  • Facilité de mise en oeuvre
  • Adapté aux auto-constructeurs
  • Coût relativement réduit par rapport aux autres systèmes constructifs bois
  • Systèmes très performants thermiquement quand l’isolation utilisée est de qualité et d’épaisseur suffisante (minimum 25cm de laine de bois semi-rigide)

LES INCONVÉNIENTS :

  • Une maison bois doit contenir une majorité de bois. C’est rarement le cas dans la plupart des ossatures bois. En effet, en dehors de montants et traverses qui ne représentent que 10% de l’ensemble, l’ossature bois est trop souvent accompagnée de matériaux bas de gammes, sans aucun rapport avec le bois (colle, laine de verre, bardage pvc,…).

 

LA MAISON POTEAUX-POUTRES

 

Le principe de construction poteaux-poutres est un système à structure porteuse. C’est l’héritier des traditionnelles maisons à colombages du moyen âge. C’est donc un système constructif extrêmement durable.

Il consiste à assembler en atelier ou sur le chantier, des éléments bois de sections importantes, espacés en général de 2.5m mais, cela peut aller bien au-delà. L’avantage de ce système c’est la possibilité qu’il offre pour le remplissage des murs. On pourra par exemple utiliser de la paille, du torchis, des briques ou adobe… Selon le remplissage on pourra apporter de la masse ou de l’isolation au bâtiment.

Avec la maison poteaux-poutres on pourra imaginer des portées relativement importantes pour y intégrer de grandes baies vitrées, par exemple. Toute la structure étant en bois, on supprime les ponts thermiques. Ce système pourra donc être très performant en fonction des sections choisies et du choix du remplissage.

Le système poteaux-poutres ne représente que 5% des constructions de maisons bois en France.

LES AVANTAGES :

  • Qualité de la structure en durabilité et isolation
  • Particulièrement adapté aux maisons bioclimatiques (grandes ouvertures possibles)
  • Qualité écologique
  • Facilité d’ajouter de la masse, par le remplissage entre les poteaux (terre cru)

LES INCONVÉNIENTS :

  • Temps de construction environ 2 fois plus long que la maison à ossature bois
  • Très peu d’entrepreneurs qualifiés pour ce système constructif
  • Coût situé entre 1800 à 2000 euros/m² fini

 

LA MAISON EN PANNEAUX DE BOIS MASSIF

 

Il s’agit de panneaux de bois massifs, de fortes épaisseurs qui sont en général collés ou plus rarement cloués. Ce système est essentiellement utilisé pour des bâtiments industriels mais, il peut l’être aussi en maison individuelle. Dans ce cas, les panneaux bois serviront pour les murs, les planchers, les escaliers, les murs de séparations, supports de toitures,…

Pour que les panneaux bois soient auto isolants, on travaillera avec de très fortes épaisseurs. Ce procédé est assez couteux et très peu utilisé. Le plus souvent, on associera les panneaux avec un isolant intérieur ou extérieur.

LES AVANTAGES :

  • La rapidité de montage. Ils sont fabriqués en usine, en très grandes dimensions. Ils sont donc faciles à monter et le chantier reste propre.
  • Les qualités du bois massif. Quand les panneaux ont de fortes épaisseurs, ils ont les qualités thermiques du bois massif. Il s’en dégage donc une impression de chaleur et un confort intérieur.
  • Résistance et stabilité. Le panneau contrecollé en bois massif est un produit industriel, stabilisé et très résistant. Il est quasiment indéformable dans des conditions courantes d’utilisation.

LES INCONVÉNIENTS :

  • Les panneaux de bois massifs collés sont par définition, pleins de colle. Cette colle n’a rien d’écologique. On peut avoir de sérieux doutes sur la qualité sanitaire du bâtiment au-delà de la température d’évaporation de la colle. On privilégiera donc les panneaux cloués qui sont bien sûr beaucoup plus chers.

 

LA MAISON EN BOIS MASSIF EMPILÉ (Type rondin, fuste, etc…)

 

Il existe plusieurs sous catégories dans ce système constructif. On distinguera les blocs de bois massif industriels et ceux découpés et assemblés sur place (la maison en fuste ou rondin).Les rondins seront arrondis, les fustes aussi mais brut (tronc d’arbres découpés sur place) et les madriers plutôt rectangulaires.

Les exigences d’étancheïté des maisons modernes ont obligé les fabricants ou artisans à proposer de nouveaux systèmes. Pour le fuste, par exemple, on disposera de compribandes entre les troncs. Ils assureront l’étancheïté de la maison, même avec le retrait du bois par séchage naturel, les premières années après la construction.

La maison en bois massif est certainement la plus écologique quand le bois est issu de forêts à proximité du chantier. Ce système constructif est très économique en énergie grise, même si l’obligation d’étancheîté implique l’emploi de produits issus de la pétro-chimie.

LES AVANTAGES :

  • Sans aucun doute, les différents principes de bois empilés sont les plus écologiques et durables. Les procédés industriels sont moins vertueux mais, tout de même très honorables. Le fuste est un système constructif ancestral, durable et écologique surtout quand les troncs viennent du terrain où l’on construit.
  • Très bonne intégration en site isolé comme la lisière d’un bois…
  • Facilité de montage pour les kits en madriers

LES INCONVÉNIENTS :

  • Le système constructif bois le plus coûteux pour le fuste traditionnel (environ 2000 euros/m²)
  • Les maisons en bois empilé sont difficilement compatibles avec la RT2012 où une isolation complémentaire doit être prévue, souvent à l’intérieur.
  • Ces maisons bois s’intègrent mal dans notre environnement moderne (en lotissement par exemple).
  • Difficulté de faire accepter un permis de construire avec ce procédé constructif (hors zone spécifique comme les Alpes, le Jura,…).
  • Beaucoup d’entreprises incompétentes proposent des solutions bois empilé en kit mal conçu.

Envie de commenter ?